Curriculum vitæ


Diplôme maîtrise d'économie
Diplôme d'Architecte
DPLG Bilingue anglais/français

1982 - 1984
Architecte consultant DDE 95

1984 - 1990
Architecte CAUE Val d'Oise

1984 - 2000
Designer et créateur de l'agence NEMO

1997
Chevalier des Arts et Lettres

2000 - 2009
Maître assistant à l'École d'Architecture de Paris
Val de Seine

2000 à ce jour
Architecte libéral

MOYENS MATÉRIELS

Agence
28 boulevard Poissonnière 75009 Paris
200 m2

Informatique
6 postes Pentium de 400 à 1200 Mhz
3 portables PC 1 poste Mac
3 imprimantes jets d'encre A3 couleurs
Imprimante fax laser Minolta Pi 1800 A3
Traçante HP Design jet 450 C AO
Scanner A3
Réseau Microsoft
Internet par ADSL

Logiciels
Suite AutoDesk
3ds3
Illustrator
Quark Xpress
Photoshop
Indesign
Microsoft office



MOYENS HUMAINS

Effectif du cabinet
3 architectes d'encadrement DPLG
3 architectes d'assistance ENSBA 1 stagiaire
1 secrétariat
Le nombre des dessinateurs est variable selon la charge de travail





L'agence François Scali est une agence parisienne datant du début du millénaire. François Scali l'a créée après une vie de menuisier puis de designer (au sein du groupe NEMO), par nécessité : les commandes étant rares pour un architecte fraichement diplômé. De ce passé, il conserve la passion de l'outil, des matériaux et de l'homme qui les manipule. Il se définit comme un architecte très concerné par la technique. Les premiers projets architecturaux de cette agence sont londoniens, pour la Société de création de mode « Maharishi Hardy Blechman » François Scali réalise deux immeubles à Covent Garden et à Soho. Les impasses induites par la complexe ingénierie britannique l'obligent à improviser sur le chantier, d'où l'attachement qu'il accorde à cette phase, déléguée le plus rarement possible. En France, aujourd'hui, la clientèle de l'agence est majoritairement publique. Ces dernières années, la Ville de Beauvais a choisi l'agence pour l'aménagement de la rue P. Spaak, la ville de Limeil-Brévannes pour la ZAC Pasteur (750 logements). Parmi de nombreuses consultations, la ville de Paris sélectionne François Scali pour le concours de la Gaîté Lyrique et du gymnase St Lazare. L'agence participe à deux concours EDF bas Carbonne. Et puis il y eut un grand chien jaune à Shanghai, projet éphémère dans tous les sens du terme. La Résidence pour chercheurs de l'ENS à Lyon, et la centrale thermique de Limeil-Brévannes ont été livrés à la fin du premier semestre de l'année. Aujourd'hui, l'agence réfléchit à l'aménagement d'une zone industrielle de 12 hectares à Carvin dans le Pas-de-Calais et les travaux de l'aménagement du Plateau à Viry-Châtillon (concours gagné en 2013) s'achèveront milieu 2016. Le travail de l'agence se caractérise par la diversité des sujets traités, n'ayant pas de spécialité, autant pour des raisons opportunistes que par choix. Pour François Scali, on est jamais aussi bon que les premières fois que l'on s'interroge vraiment sur un sujet, plutôt que lorsqu'il est acquis. Pour François Scali, l'invention est sans doute la première des qualités d'un architecte, presque un devoir, un rôle social. L'architecture étant tellement en retard sur le reste. On construit toujours des logements selon des critères sociétaux quasi haussmannien. Il faut dire que l'architecture pèse lourd, au sens propre et au sens figuré. Les choses y bougent si lentement... C'est ailleurs dans ce poids que se trouve l'excitation : lutter contre la pesanteur dans tous les sens du terme. Pesanteur des grues d'où vient la jouissance absolue pour soi, pesanteur des structures sociales, d'où vient la conscience d'exister pour les autres.